Bon Usage des insulines et de leurs stylos

Les sites d'injections 

Conseilzones possibles :

Rapidité de libération de l'insuline : abdomen > bras > cuisses et haut des fesses

ce qui donne par type d'insuline à injecter :

  • Les lentes au niveau des cuisses et des haut des fesses

  • les intermédiaires au niveau des bras

  • les rapides au niveau du ventre

Mais il n'existe pas d'obligation de piquer à un endroit particulier en fonction de l'insuline administrée.

La façon dont l'insuline injectée sous la peau va passer dans le sang dépend du type d'insuline et de facteurs «techniques».

• Profondeur de l'injection et épaisseur de la peau : une injection superficielle entraîne une libération retardée, une injection dans le muscle entraîne une libération accélérée.

• Site d'injection : la libération de l'insuline est plus rapide à certains endroits du corps qu'à d'autres.

• Activité des muscles situés au voisinage de la zone d'injection : cela accélère la libération de l'insuline.

Attention

NE JAMAIS injecter l'insuline à travers un vêtement.

ComplémentProfondeur

Quelle que soit la longueur de l'aiguille, l'objectif est de placer l'insuline dans le tissu sous-cutané profond, au voisinage du muscle, mais pas dans le muscle.

Or plus l'aiguille est courte, mieux est vécue l'injection sur le plan psychologique.

Mais plus l'aiguille est courte, plus il y a un risque que l'insuline injectée ressorte par l'endroit où avait pénétré l'aiguille, avec pour conséquence une tendance hyperglycémique (si dose incomplète)

Dans tous les cas, l'aiguille choisie doit être enfoncée sur toute sa longueur.

PrécédentPrécédentSuivantSuivant
AccueilAccueilImprimerImprimer Omédit Centre - Décembre 2014 Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification