Accueil
  • Version imprimable
  • Revenir à la taille initiale
  • Agrandir la taille du texte

 

Actualités

Publié le 22/06/2018

CINRYZE® 500 UI : prise en charge dérogatoire et temporaire en sus des prestations d'hospitalisation

Dans le contexte de tensions d’approvisionnement avec la spécialité habituellement commercialisée en France contenant de l’inhibiteur de C1 humain (CINRYZE 500 UI SHIRE FRANCE), l’ANSM a accordé une autorisation d’importation à titre exceptionnel et transitoire d’unités de la spécialité CINRYZE 500 UI poudre et solvant pour solution injectable initialement destinés au marché des Etats-Unis, au laboratoire SHIRE France.
La note d’information n° DGOS/PF2/DSS/1C/2018/149 du 19 juin 2018 informe les établissements de santé que la spécialité CINRYZE 500 UI est prise en charge, à titre exceptionnel et transitoire, en sus des prestations d’hospitalisation dans les indications « Traitement et prévention avant une intervention des crises d’angioedème chez les adultes et les adolescents présentant un angioedème héréditaire (AOH) » et « Prévention systématique des crises d’angioedème chez les adultes et les adolescents présentant des crises sévères et récidivantes d’angioedème héréditaire (AOH), intolérants ou pas suffisamment protégés par des traitements préventifs par voie orale, ou chez les patients pour lesquels la prise en charge aiguë répétée s’avère inadaptée ». Cette prise en charge prend fin dès lors que l’ANSM ne délivre plus d’autorisation d’importation pour la spécialité CINRYZE 500 UI et, au maximum un an après la publication de la présente note d’information.

Voir aussi : information « CINRYZE 500 unités poudre et solvant pour solution injectable - Tensions d'approvisionnement » sur le site Internet de l'ANSM.